• La cuisine coréenneDepuis mon séjour en Corée, on me demande souvent si les coréens mangent de la viande de chien et de la poulpe vivante. Oui, ils les mangent. Mais cet aspect de la cuisine coréenne est très marginal et ne constitue pas du tout la cuisine quotidienne en Corée aujourd'hui.

    La table coréenne est composée de plusieurs petits plats de légumes, poissons sechés et poissons frais, fromage de soja, diverses soupes, dans lesquels on se sert soit avec des baguettes soit avec une cuiller, directement dans les plats. Pour les coréens, manger est un vrai moment de partage même si quelques assiettes individuelles sont parfois servie, surtout dans les restaurants des centres commerciaux.

    La particularité de la cuisine coréenne est le piment, très fort, qui donne le "ton" à tous leurs légumes et bouillons, et en particulier au kimchi, sur lequel j'ai parlé dans un post à part.

    Ce que je trouve le plus intéressant dans la cuisine coréenne est la créativité avec laquelle ils ont transformé un certain nombre de légumes et viandes "de base" dans un nombre varié de plats. Dans d'autres mots, c'est la façon de les préparer qui change donnant des goûts très différents aux mêmes matières premières. Qui sont d'ailleurs très souvent préparées à table. Il y a le barbecue, la table a un trou où le serveur pose quelques braises et vous donne la viande que vous faites cuire. Il y a celui que j'appelle "la fondue coréenne", mais qui s'appelle shabu-shabu, lorsqu'on pose un délicieux bouillon qui continue de bouillonner sur la table sur un petit feu, où l'on plonge de la viande, des grosses pâtes, des champignons, des crevettes etc. qui cuisent dans ce bouillon donnant un goût particulier. Il y a le poisson grillé, bien sûr, plusieurs variétés jusqu'à maintenant méconnues (pour moi). Tout cela arrosé de piment, huile de sésame, graine de sésame, huile de soja et d'autres épices que je suis incapable de nommer.

    Pour moi, la preuve de leur créativité culinaire réside dans les différentes manières de préparer le riz et les haricots rouges qui, comme beaucoup le savent, constituent la nourriture de base au Brésil ainsi que le plat national brésilien. Avec le riz ils font des gâteaux, des biscottes, des plats salés et sucrés, des boissons. Avec les haricots rouges ils font également des gâteaux, du pain, de la viennoiserie et - ce qui ma beaucoup surprise - de la couverture pour la glace. Beaucoup de légumes, d'ailleurs, sont utilisés dans la patisserie, comme les petits pois et la courge, entre autres. De la glace au kiwi. Du jus d'aloé vera, excellent. 

    Vous vous doutez bien que cette courte présentation n'est pas exhaustive, mais ceux-la sont les plats les plus répandus, que l'on trouve partout dans le pays.  

    Parmi tous les étrangers que j'ai rencontré là-bas, certains n'apprécient pas la cuisine locale et paient trois ou quatre fois plus cher pour manger une cuisine "internationale" plutôt standardisée. Quant à moi, je préfère jouer les cobayes et me soumettre à cette  explosion de saveurs. 

      La cuisine coréenne  La cuisine coréenne  La cuisine coréenne  La cuisine coréenne   La cuisine coréenne

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique